top of page
flower 0.jpg
Rechercher

La pratique de mai : LA NATUROPATHIE







Ce mois-ci j'ai la joie de vous proposer de redécouvrir la naturopathie à travers le regard de Jean-Brice Thivent, praticien naturopathe, professeur d’Éducation Physique et Sportive, auteur, conférencier et formateur. Il dirige depuis 2002 la Formation Alsacienne de Naturopathie qui propose un parcours de formation associant l’enseignement de la naturopathie traditionnelle et la psychobiologie.




Qu’est-ce qu’un naturopathe ?


Le naturopathe comprend, respecte et favorise le processus d'auto-guérison. Pour ce faire, il utilise dans le respect des rythmes individuels et des facteurs psychosomatiques, les techniques naturelles de santé.


Parmi elles, 3 techniques 'majeures' - appelées 'hygiène fondamentale' - sont nécessaires et suffisantes à l'entretien de la santé :


L'hygiène alimentaire (diététique et nutrition) avec ses régimes adaptés, ses diètes, monodiètes, jeûnes, cures... évoque "l'être bien dans son assiette".

L'hygiène neuropsychique (psychologie) avec ses relaxations, la psychothérapie, l'alternance repos- travail, la pensée positive, l'apprentissage de la gestion du stress... évoque "l'être bien dans sa tête et dans son cœur".

Les exercices corporels (yoga, stretching, gymnastique suédoise, gymnastique aux haltères, crossfit...) évoquent "l'être bien dans son corps".


L'homme sain ne peut se passer de l'une de ces 3 techniques car la vie est mouvement, pas

de vie sans nutrition saine, pas d'équilibre sans harmonie psycho-émotionnelle.


Ainsi que 7 techniques dites 'mineures' tout aussi fondamentales utilisant :


L’air, la respiration (pneumologie, culture respiratoire, climatologie...)

Les mains (techniques manuelles énergétiques, shiatsu...)

Les plantes et leurs arômes (phytologie, aromathérapie)

L’eau (hydrologie sous toutes ses formes externes, internes, locales, thermales)

Les rayonnements (actinologie utilisant les effets hygiéno- thérapeutiques des

couleurs, du soleil et des infra- rouges)

Les magnétismes ("magnétologie" des aimants ou des magnétiseurs)

Les réflexes (pied, oreille, nez...)

 

Tout l'art du naturopathe réside dans les choix des techniques naturelles à utiliser ainsi que dans leur intensité et durée d'application. Ces choix sont réalisés non pas seulement par rapport aux types de symptômes mais aussi en fonction de l'état du sujet (niveau de vitalité), de ses conditions de vie et de ses goûts personnels.


En naturopathie, la connaissance du malade et de sa vitalité est aussi importante que la connaissance de sa maladie.

C'est la raison pour laquelle le bilan de vitalité (qu'il ne faut pas confondre avec un bilan de santé) permettra d'apprécier les réserves utiles disponibles, les organes forts et faibles, l’importance et la nature des déchets. Ce bilan précède toute intervention.


 




La naturopathie causaliste vitaliste et scientifique


L’enseignement qu’elle propose s’inscrit dans la grande tradition des médecines de terrain donnant la primauté au principe de la force vitale auto-guérisseuse, à la compréhension de l’origine des symptômes et à l’utilisation rationnelle des facteurs de santé que sont l’aliment, le mouvement, le repos, la terre, le soleil, les plantes… le tout en s’appuyant sur les connaissances scientifiques modernes.

             

La naturopathie traditionnelle est basée sur les principes vitaliste et hygiéniste avec ses techniques naturelles de santé, à savoir : la nutrition, le jeûne, la phyto-aromathérapie, l’hydrothérapie, le Earthing, l’hormese, la relaxation, les techniques manuelles, le mouvement, ses cures et ses bilans de vitalité.

 

Pour la naturopathie, la santé se confond avec la vitalité et ne s’oppose pas à la maladie.

Elle considère même les maladies de types aiguës (intenses et courtes) comme la manifestation de notre force vitale qui fait face à une infection, un stress. Plus notre organisme réagit par des poussées inflammatoires rapidement suivies d’une disparition naturelle des symptômes, plus notre santé est considérée comme bonne. Il est temps de ne plus considérer le symptôme aigu (douleur, œdème…) comme une chose à éviter absolument. Une personne en bonne santé confrontée à une situation stressante (psychologique ou physique) ne la subira pas en l’enfouissant dans son inconscient ou en s’écroulant sans réagir. Elle sera au contraire capable de mobiliser ses ressources adaptatives pour y faire face.

 

En naturopathie la maladie n’est donc pas considérée comme un échec culpabilisant. Elle n’est plus non plus un simple « processus d’élimination des déchets ».  Elle est devenue une réponse adaptée à notre histoire de vie c’est à dire un fabuleux outil de connaissance de soi. Une définition de la maladie pourrait être celle-ci : «La maladie n’est pas un accident, ni une punition arbitraire... mais la conséquence de violation des lois de la nature. Elle est éducative et corrective dans son but, et elle reste avec nous tant que nous avons besoin de ses leçons salutaires » Dr Lindhahr (Hygiéniste).

​​

Améliorer sa santé, pour la naturopathie, c’est optimiser son capital vital pour être capable de mieux supporter des états aiguës et non pas les éviter ou les atténuer. Nous naissons avec des capacités glandulaires, nerveuses, digestives, d’élimination, une adaptabilité psychologique... (l’inné). Mais tout cela est aussi évolutif (l’acquis). Il est important de conserver une vision dynamique de la santé. L’homme est perfectible et responsable d’un capital qu’il doit faire fructifier à la fois sur le plan physique, énergétique, psychologique et spirituel.


Ne nous contentons plus de masquer les symptômes à mesure qu’ils apparaissent, apprenons à les comprendre, à traiter leurs causes et respectons notre force vitale auto-guérisseuse. C’est cela pour moi « prendre soin de soi ».

 

Jean-Brice Thivent



Vous souhaitez en savoir plus ? Vous former ? Vous trouverez ICI toutes les informations sur les stages proposés par Jean-Brice Thivent dans le Grand Est, dont un grand nombre sont à présent également disponibles en version audio.



Prochain SÉJOUR DE JEÛNE 'Détoxication - Revitalisation'

du 3 au 7 juillet 2024 à Neuwiller-lès-Saverne dans les Vosges du nord.

Au programme : Gymnastique douce - Randonnée - Relaxation -

Conférences, cours et ateliers santé -Échanges - Visites de sites naturels







©2024 par Caroline PICOU-NOLL - L'ATELIER DE L'ÊTRE - Tous droits réservés

14 vues

Comments


bottom of page